Le Modérateur

D'après le moto taxi, c'est presque l'Australienne qui l'a violé

3 messages dans ce sujet

suite de cette histoire

 

 

a1.jpg

Image : Daily News

Voici, sans commentaire, la version de Ekburut (Pok) Ritrakkhaphan, 32 ans, qui s'est rendu au commissariat hier où il a été arrêté et interrogé par Sanit le chef de la police de la ville.

Il est moto-taxi dans le coin de Khao San. Il est très tard. Il voit l'Australienne qui s’embrouille avec quelqu’un devant la librairie éducative. Elle extrêmement bourrée. Elle s'approche de lui, monte sur la moto et lui dit "Go! Go!" . Bien que n'étant pas bilingue, il comprend et démarre. Dès les premiers mètres et alors qu'il ne sait pas où elle veut aller, elle lui attrape les organes génitaux et caresse / tripote. Tout le long du trajet, elle garde les mains sur les bijoux de Pok. Lorsqu'il parvienne au terrain vague, elle l'invite à avoir des rapports sexuels. Il ne peut pas dire non. Et ils ont donc copulé.

Ensuite, il lui propose de la ramener mais elle décline l'offre et il la laisse seul.

Pour l’instant il n'est pas inculpé.

http://www.thaivisa.com/forum/topic/958761-aussie-rape-police-arrest-motorcycle-taxi-driver-but-he-says-it-was-consensual-sex/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  1. D'après la dame qui l'a conduite au poste de police, l'Australienne ne voulait pas y aller.
  2. La "victime" a parlé d'un tuk-tuk alors qu'il s'agit d'une moto-taxi.
  3. A l'hôpital, on a relevé des traces de relation sexuelle mais pas de traces de violence.
  4. Tous sont d'accord pour dire qu'elle était ivre morte...

Alors, on peut vraiment se poser la question : qui est la victime ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 16/12/2016 à 17:20, Jedsada a dit :
  1. D'après la dame qui l'a conduite au poste de police, l'Australienne ne voulait pas y aller.
  2. La "victime" a parlé d'un tuk-tuk alors qu'il s'agit d'une moto-taxi.
  3. A l'hôpital, on a relevé des traces de relation sexuelle mais pas de traces de violence.
  4. Tous sont d'accord pour dire qu'elle était ivre morte...

Alors, on peut vraiment se poser la question : qui est la victime ?

 

Vous résumez parfaitement la situation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 26 juin 2022 00:18
Sponsors