Le Modérateur

Le point sur les "Tampons de 30 jours"

2 messages dans ce sujet

Lorsqu'on entre en Thaïlande sans visa et qu'on est citoyen d'un pays riche, les autorités octroient une "exemption de visa" de 30 jours. Cela concerne les personnes qui veulent passer de courtes vacances dans le pays ou bien ceux, très nombreux, qui viennent assister à une convention ou une réunion. On ne vas pas demander à des hommes d’affaires de faire à chaque fois un "visa business" aussi, il sera toujours possible d'entrer dans le pays et d'obtenir une exemption de visa si l'on arrive par avion. Autant que l'on veut.

Quant aux touristes, les autorités thaïlandaises ont pris récemment deux initiatives positives pour les aider : le visa touristique à entrées multiples qui permet d'utiliser la Thaïlande comme base et de rayonner dans les pays alentour puis de revenir + le visa touristique gratuit (de décembre 2016 à février 2017) qui permet de passer de longues vacances (2 ou 3 mois) dans le royaume. A partir de mars 2017, le visa touristique sera à nouveau payant mais il permet de rester plusieurs mois dans le pays (avec possibilité d'extensions).

Les personnes qui veulent rester plus longtemps / habiter en Thaïlande doivent obtenir un visa non-immigrant. Il en existe de différents types correspondant à la situation de chacun.

Ce que souhaitent les autorités, c'est que chacun utilise la formule qui correspond à son cas : les touristes => visa de touristes, les gens qui restent => visa non-imm (ou résidence pour quelques uns), les gens qui passent quelques jours => exemption de visa de 30 jours.

Ainsi le 26 mai 2016, les autorités prenaient une mesure qui a été publiée dans la Royal Gazette le 1er décembre pour effet un mois plus tard c'est à dire le 1er janvier 2017. Il ne sera plus possible d'obtenir plus de 2 exemptions de visa à une frontière terrestre par année calendaire.

Les autorités considèrent (et l'écrivent clairement dans le communiqué) que les personnes qui sortent de Thaïlande puis entrent à nouveau grâce à des exemptions dénaturent cette opportunité et que, en réalité, elles "habitent" en Thaïlande ou, pour le moins restent longtemps. Dans ce cas, elles doivent obtenir le visa qui correspond à leur cas.

Cette mesure ne concerne pas les ressortissants de pays qui ont besoin d'un visa (qui donc n'ont pas droit à l'exemption de 30 jours), ni les Malaisiens (qui ont droit à cette exemption mais qui sont de bonne foi en entrant, par une frontière terrestre, pour des réunions mensuelles par exemple) et d'autres pays que le ministère précisera.

Rappel : il n'est pas non plus permis "d'habiter" en Thaïlande avec une succession de visas de touristes.

http://www.thaivisa.com/forum/topic/959042-only-2-visa-exempt-entries-at-border-crossings-per-calendar-year-effective-dec-31st/

 

 

Citation

 

 

Citation

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec le taux de change désavantageux des €, $ et £ qui met déjà beaucoup d'expats dans l'embarras, voilà une mesure qui va faire mal aux "Border runners"...

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 27 novembre 2021 18:48
Sponsors