Le Modérateur

Contrairement à Prem dans les années 80, Prayut n'amnistiera pas ses ennemis

1 message dans ce sujet

 

 

201701251232516-20061002145931-696x474.j

Prayuth Chan-ocha hier

 

La question survient car d'aucuns comparent le souci de réconciliation de la junte actuelle à celui de Prem Tinsulanonda  dans les années 80 qui avait amnistié les communistes ayant pris le maquis dans le nord du pays. Par ailleurs, Prem est une sorte de modèle pour Prayut car il avait développé une "démocratie à la sauce thaïlandaise" qui ressemble un peu à ce que veut mettre en place la junte. Certains, au sein de la junte, auraient aimé que Prayut aille jusqu'à cette amnistie.

Mais pour Prayut et Pawit, c'est "niet", Pas d’amnistie pour les personnes qui doivent faire face à des accusations à la suite des troubles politiques passés.

Prayut "Les cas sont différents et nous ne sommes pas divisés par des idéologues. Aujourd'hui il s'agit de faire avancer le pays avec les mécanismes déjà en place."

Prawit "Nos ne publierons pas de lois qui sauveraient des criminels. Ils doivent prendre leur responsabilité. Nous ne reprendront pas les idées de l'époque (ordre 66/23 de 1980)."

Le gouvernement actuel a amnistié des dizaines de milliers de prisonniers en décembre et s'il ne veut pas le faire en ce qui concerne certains (comprendre Thaksin), il s'agit d'un choix politique que la junte assume pleinement.

http://www.thaivisa.com/forum/topic/965724-read-my-lips-no-political-amnesty-prayut-says/

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 12 août 2022 01:40
Sponsors