Aller au contenu
BANGKOK 25 August 2019 02:12
Le Modérateur

Coups de feu lors d'une noce ayant entrainé la mort d'un villageois : 5 personnes incarcérées

Recommended Posts

Suite de cette tragédie

 

Les cinq personnes interpellées sont des invités à la noce et pourraient n'être que certains de ceux qui ont tiré des coups de feu au hasard ayant entrainé la mort d'une victime collatérale.

Bien évidemment, il n'y avait pas volonté de tuer. Ce genre de comportement bien qu’inapproprié n'est pas rare lors des mariages et des ordinations et des funérailles dans certaines régions du pays. C'est illégal mais la loi n'est pas respectée.

Le mari dont le nom n'a pas été divulgué est un amoureux des armes. On le voit sur l'invitation envoyée à ses amis, un fusil d’assaut à la main.

La victime n'avait rien à voir avec cette cérémonie. Il travaillait comme d'habitude. Sa petite amie dit qu'ils étaient assis dans leur boutique à Banhuay Kainao lorsqu'ils ont entendu des sons habituels d'une procession de mariage qui approchait à 50 mètres.

Tous les deux allaient se lever pour regarder passer le convoi lorsque les coups de feu ont commencé à retentir. Les tirs ont continué alors que la procession approchait, soudain Thanet a crié et s'est écroulé sur le sol. Elle a demandé de l'aide pour l'emmener à l'hôpital où il a été déclaré mort.

Un autre témoin Supalert Horphet, a demandé aux invités de la fête de cesser. En vain. Il ne se sont arrêtés que lorsqu'on leur a dit qu'ils avaient tiré sur un homme.

Cinq invités se sont rendus à la police. Ils ont été interrogés et incarcérés sans possibilité de sortie sous caution.

D'autres arrestations auront lieu car il semble que 10 personnes tiraient à tout va ce jour-là.

Les 5 tireurs qui se sont rendus sont Wasin Krongkaew, 21 ans, Arthit Lomrob, 21 ans, Thinapat Charoensiri, 23 ans Jirapat Lomrob, 21 ans et Prasert Nopparat, 45 ans. Inculpés pour homicide par imprudence, utilisation d'armes à feu en public sans permission, etc.

Quatre armes ont été saisies, trois 9 mm avec licences et un 11 mm sans licence. Une étude balistique déterminera quelle arme a tué. Résultat pas avant 10 jours.

Tableau en anglais, réalisé par The Nation qui récapitule les accidents de ce genre ces dernières années.

http://www.nationmultimedia.com/news/national/30307449?act=c584965e2f3edae12fc04467212bb35b

b0fc67e942c5cc4f82a4bb707aef9e04.jpeg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×