Le Modérateur

Krabi - Koh Phi Phi "Le problème ne vient pas de la double tarification mais du trop grand nombre de bateliers"

1 message dans ce sujet

suite de cette histoire

 

  • G0DL5oPyrtt5HBAi37TrA8DXv5RyZhQ6nckjkj34
 
 
Mr Tunya Netithammakul, directeur général du Dpt des Parcs Naturels a déclaré, à l'issue d'une réunion d'un comité dédié, que le prix d'entrée au parc Hat Nopparattara- Mu Ko Phi Phi ne changerait pas : 400 thb pour les adultes étrangers et 200 thb pour les enfants.
Mr Tunya demande cependant que la collecte de ces frais se fasse de manière plus transparente et moderne.
Il demande que le nombre de touristes à la fois sur les bateaux mais aussi entrant dans le parc soit mieux contrôlé.
Récemment 500 bateliers ont manifesté pour que le prix d'entrée au parc soit divisé par 2 car les touristes ne veulent plus payer 10 fois plus que les Thaïlandais.
Mr Tunya explique que le prix est le même depuis 2006 et que cela n'a pas posé de problème précédemment. Il n'y a pas eu d'augmentation. Les sommes récoltées servent à améliorer les infrastructures au bénéfice des touristes.
Il dément les allégations des bateliers qui prétendent que le nombre de touristes baisse en raison du cout du ticket d'entrée. Au contraire, il y a toujours plus de touristes qui se rendent à Phi Phi (les effrayantes photos de milliers de touristes qui forment une foule compacte sur la plage le prouvent).
Si les bateliers gagnent moins, c'est parce qu'ils baissent le prix de leur prestation à cause d'une compétition féroce.
S'il y a compétions féroce c'est parce que le nombre de bateliers est passé de 500 à 2000.
Mr Tunya va discuter avec les autorités du port pour tenter de limier le nombre de bateaux.
 
 

http://www.thaivisa.com/forum/topic/971273-entry-fees-into-national-parks-for-foreign-tourists-remain-unchanged

On peut se poser la question suivante : Mr Tunya dit qu'il faut plus de transparence dans la manière de collecter le prix des tickets. On sait pertinemment que certains bateliers ne paient pas autant de tickets qu'ils ont de passagers à bord. S'ils paient 10 tickets pour 20 passagers, de facto le prix du ticket est divisé par deux. Peut-être que leur colère actuelle vient de là : si maintenant ils sont obligés de payer autant de tickets que de passagers, à cause d'un meilleur contrôle de la part des autorités, les bateliers ne s'en sortent plus.

Rappel : dans certains parcs (Samet par exemple), les sommes collectées s'égaraient... Ou bien les officiels fermaient les yeux sur les "passagers clandestins" en échange de petits cadeaux.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 28 octobre 2020 03:36
Sponsors