suite de cette histoire Le chef de la police de Cha-am, Bhakin Sivamethakul explique maintenant que l'affaire est bouclée depuis longtemps. Il dit qu'il a tenu informée la famille de la victime depuis le premier jour. Si la maman s'est exprimée et si on a obtenu les informations au compte-goutte c'est que Bhakin était très réticent à raconter toute l'histoire. Tout s'est bien déroulé comme déjà raconté et Dechathon Moonmaneeest est le fils de Sakdinan Moonmanee officier à Kalasin, il serait passé par le commissariat dès le début mais en serait ressorti aussitôt. Les 18 personnes impliquées et visibles sur la vidéo ci dessous sont toutes identifiées et sont toutes passées par le commissariat. On devine que le tueur pourrait bien être Dechathon car c'est lui qui avait un différend avec un étudiant qui n'était pas dans la chambre ce soir-là et cela transparait dans ce qu'ont dit les autres jeunes. Le policier de Cha-am n'a pas cherché à savoir qui était le meutrier car les jeunes n'ont pas coopéré, ils ont dit "Nous parlerons le jour du procès, maintenant, voilà une caution, allez on s'en va." Bhakin dit que c'est leur droit. Il avoue quand même finalement que si Dechathon ou d'autres cherchent à intimider des témoins, ils verront leur liberté sous caution révoquée. Aucune date n'a été définie pour la suite des évènements et c'est sans doute pour cela que la maman a alerté la presse : éviter que la police n'enterre l'affaire.