Le Modérateur

On dit qu'à Vientiane, le touriste s'emmerde !!!

1 message dans ce sujet

 
 
 
 
large_resize_41647.jpgzoom.png
C'est vrai que les rues sont très calmes, mais l'architecture présente dans cette ville vaut largement le détour.
 

 

Est-ce la réalité ...ou si ce n'est qu'une phrase dite par un désabusé qui a perdu toutes ses illusions? C'est vrai que les rues sont très calmes, mais l'architecture présente dans cette ville vaut largement le détour et que dire des promenades sur le bord du Mékong.

contenu_supp_8635.jpgPour notre part, nous avons déjà fait deux passages dans cette ville de 800 000 habitants et nous projetons y retourner pour une troisième fois l'an prochain. L'atmosphère ressentie en parcourant les larges avenues avec ses vieilles villas coloniales nous rappelle certaines villes de l'Afrique.

Cette capitale à échelle humaine est la ville la plus peuplée du Laos, mais une chose est certaine : on doit vraiment aimer les Temples.

contenu_supp_8636.jpgVientiane fut pillée à plusieurs reprises par les Birmans. Elle passa sous influence française en 1893. Les premiers explorateurs français commencèrent sa reconstruction. En 1928, la ville ne compte plus que 9 000 habitants, la majorité étant des Vietnamiens amenés par les Français.

Quatre-vingts années d'emprise française, ça crée des liens forts, mais on aurait pu s'attendre à plus d'évolution pour une ville sous influence française.

contenu_supp_8637.jpgSeule, la construction du réseau routier desservant l'ensemble de l'Indochine importe aux Français qui font travailler les gens les plus pauvres par le biais de corvées. Il y a 12 000 enfants qui fréquentent les écoles primaires, mais 95 % de la population est analphabète. Vientiane supporte également une très grande population de moines qui quêtent et aident aux travaux.

Vientiane appartient au pays le plus bombardé de l'histoire, mais deviendra celui le plus aidé au monde. À partir de 1964, le Laos vit un bombardement à toutes les 7 minutes pendant plus de 10 ans. Cette ville voit transiter des tonnes d'opium dans ses murs. La CIA avait trouvé un bon moyen de financer le Vietnam alors que les États-Unis s'engageaient dans la guerre contre la drogue.

contenu_supp_8646.jpgDepuis le début des années 2000, la ville connaît une énorme expansion due à la tenue du 10e sommet de l'ANASE (Association des Nations de l'Asie du Sud Est) en 2004, les 25es Jeux d'Asie en 2009 et la célébration de son 450e anniversaire en 2010. Nous étions présents pour les cérémonies de 2010.

De nos jours, en nous promenant dans la ville, nous observons, entre deux coins de rue, des architectures grandioses, des cimetières et des hôtels luxueux à 450$ la nuit qui sont entremêlés de cambuses prêtent à s'écrouler.

contenu_supp_8640.jpgAllons maintenant visiter les principaux sites d'intérêts qui à part le Buddha Park se font tous à une distance de marche.
Cope Visitor Centre : Musée expliquant les catastrophes dues aux engins non explosés lors des bombardements sur le Laos durant la guerre du Vietnam. L'entrée est gratuite et nous aide à comprendre la réalité laotienne.

Pcontenu_supp_8641.jpgresidential Palace : Très beau palais, mais c'est impossible de le visiter. On doit se contenter de le regarder et prendre nos photos à travers la clôture sur la rue. Nous n'avons jamais vu aucune activité dans ses jardins. Le seul point positif est que nous avons une très belle vue sur la grande avenue et le Patuxai au loin.

Patuxai : Appelé aussi la Porte de Vientiane. Ce monument qui réfère aux Champs Elysée de Paris fut construit en mémoire des victimes de la guerre.

contenu_supp_8642.jpgUne anecdote cocasse le concernant : il a été terminé en 1962 avec du ciment donné par les Américains pour la construction de l'aéroport à Vientiane d'où son nom de " piste verticale ". Il est un petit clin d'oeil à la France ayant une similitude avec l'Arc de Triomphe.

Talat Sao : Marché du Matin. C'est un grand bazar construit en 1970 comprenant 3 bâtiments en U à deux étages. C'est impossible de le manquer et on y trouve de tout.

contenu_supp_8643.jpgEn 2009, une entreprise de Singapore a ajouté une nouvelle aile climatisée avec des stationnements qui sont remplis en grande majorité par des mobylettes. Il y a maintenant un marché de nuit sur les berges du Mékong.

Phat That Luang : Monument national représentant la foi bouddhiste et la souveraineté du Laos. Ce monument figure sur des billets de banque; c'est la fierté du pays.

contenu_supp_8644.jpgCet immense bouddha est recouvert de 500 kilos de feuilles d'or. Nous devons couvrir nos bras et nos jambes pour le visiter. À l'extérieur, nous retrouvons un grand parc rempli de bouddhas de toutes tailles.

Vat Sisakhet : Ici encore, les bouddhas sont toujours à l'honneur. Les murs intérieurs sont criblés de petites niches de bouddhas en bronze, en pierre et en argent. C'est le plus ancien temple de Vientiane qui fut épargné par toutes les destructions de la ville. Il y a plus de 6 400 bouddhas dans ce temple.

contenu_supp_8645.jpgVu la quantité immense de temples à Vientiane, nous avions décidé de ne pas en visiter plus que deux par jour afin de nous laisser le temps pour faire autre chose comme de louer un vélo et d'arpenter ses rues planes et peu encombrées. Faire du vélo à Vientiane et sur la piste Rachel à Montréal, c'est tout un monde différent. Notre dernier temple visité fut pour y recevoir des massages et profiter de ses saunas aux herbes.

Le centre-ville de Vientiane est presque mort...surtout le soir. Nous réservions à chaque séjour l'hôtel Avalon qui correspondait bien à nos besoins. Lors de notre prochaine visite, nous opterons pour un hôtel situé près des berges du Mékong où se trouve beaucoup de petits café- boulangeries à la française.

contenu_supp_8647.jpgNous avons adopté un restaurant italien qui nous sert les meilleures salades CAPRESE de la planète. Les proprios sont napolitains. Nous avions d'ailleurs donné rendez-vous à cet endroit à un couple de Paris que nous avons rencontré sur les plages de la Birmanie.

Si vous êtes des oiseaux de nuit et que vous aimez faire la fête....oubliez Vientiane. Passé minuit, vous retournerez à votre hôtel, car tout est fermé. Probablement que celui du début de la chronique qui disait s'emmerder à Vientiane préférait les bars et clubs aux temples.

Buddha Park : situé à 1h et 30 minutes de la ville, il est plutôt bizarre, mais impressionnant. Ce parc très atypique possède des statues mi-bouddhistes et mi-hindouistes. C'est un endroit apaisant. L'autobus # 14 arrête devant le parc et le trajet pour s'y rendre est très plaisant à travers les rizières.

contenu_supp_8638.jpg

Fait un peu surprenant, la ville compte plus de 100 salles de billard. C'est très particulier pour une cité asiatique et à 22h, tout est fermé. Un auteur écrivait sur Vientiane que " les bordels sont plus propres que les hôtels, la marijuana moins chère que le tabac et l'opium plus facile à obtenir qu'un verre de bière fraîche ". Qu'est-il advenu de cette République démocratique depuis notre dernier voyage il y a 7 ans? Il y a quelques années, il n'y avait que des charettes et des tuk-tuk et maintenant nous voyons des SUV d'Audi, de Lexus et de Mercedez.

Vientiane aura été l'une des capitales asiatiques les plus reposantes que nous ayons visitées. Mais jamais, nous n'oserions dire que nous nous sommes emmerdés.Pour accommoder les touristes, on trouve maintenant des guichets automatiques à tous les coins de rues. Toutefois, les Laotiens vivent toujours l'absence de libertés d'expression ou de la presse, obstacles au développement économique.

La corruption est toujours aussi grandissante et le parti au pouvoir, élu en 2011 pour 5 ans, semble décidé à y demeurer indéfiniment, du moins aussi longtemps qu'il bénéficiera des régimes communistes chinois et vietnamiens.

contenu_supp_8648.jpgVientiane....nous allons revenir.

Bonne semaine et au plaisir de vous savoir avec nous dans notre prochain Monde que sera Luang Probang avant de quitter le Laos.

Lili & Deslo

 

 

 

 

http://www.estrieplus.com/contenu-mekong_indochine_vietnamiens-1903-41647.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 16 mai 2022 14:40
Sponsors