Le Modérateur

Les amis du jeune Lahu abattu par l'armée seraient victimes d’intimidation

1 message dans ce sujet

Suite de cette affaire

 

 

e1d4a7e82b9875e7b84622102023ffd6.jpeg

Un membre de la Commission Nationale des Droits de l'Homme a accompagné le mentor du jeune militant Lahu Chaiyapoom Pasae au commissariat de Na Wai, Chiang Dao, Chiang Mai. Le mentor, dont on ne mentionne plus le nom mais que l'on peut retrouver dans des articles précédents, a été intimidé : on lui a intimé de ne plus s’exprimer sur ce cas. Il a par ailleurs retrouvé une balle de fusil devant sa maison, un message universel pour appeler au silence. Cette balle est arrivée le lendemain du jour où cet homme a essayé de défendre l’image du jeune homme abattu.

La Commission Nationale des droits de l'Homme est en général très mesurée car elle est composée de Thaïlandais qui ne peuvent se permettre d'être en conflit avec la junte alors que les associations de droits de l'homme étrangères sont plus indépendantes. Que cette commission nationale vienne aider les Lahus n'est donc pas innocent.

On n'en est toujours au "parole contre parole" : l'armée considère qu'elle n'a pas surréagi. Les amis du garçon disent qu'il n'était pas du genre à avoir sur lui : une grenade, un couteau et de la drogue.

http://www.thaivisa.com/forum/topic/975392-lahu-activist’s-mentor-reports-‘bullet’-threat-to-police/

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 02 décembre 2021 15:57
Sponsors