Aller au contenu
BANGKOK 12 November 2019 08:03
Le Modérateur

Les conducteurs de minibus ne veulent pas des mesures de sécurité imposées par le premier ministre

Recommended Posts

9e8d02350c28f21f244c28150ebb492d.jpeg

 

Les trois mesures contestées sont

1- le nombre maximum de places assises dans un minibus est 13 et non 15.

2- les passagers doivent boucler leur ceinture de sécurité.

3- installation d'un GPS

Ces mesures ont été publiées à la Royal Gazette après que le premier ministre a utilisé ses pleins pouvoirs (article 44) pour ce faire.

Ces mesures ne conviennent pas aux conducteurs de minibus qui ont soumis une pétition aux autorités à communiquer au premier ministre demandant une période de grâce jusqu'à la fin de leur contrat actuel avec le BMTA (régie des transports). Comme beaucoup ne seront pas reconduits, cela signifie qu'ils ne veulent pas appliquer ces mesures.

Raison invoquée : manque d'argent et, quant au GPS, "de toute façon, il y a tellement d'embouteillages qu'on ne peut pas rouler vite", argument spécieux.

Quant aux ceintures, les conducteurs considèrent que c'est aux passagers de prendre leur responsabilité car les chauffeurs leur disent de les attacher mais ensuite, ils ne savent pas si les passagers obtempèrent.

Actuellement, il n'existe pas de sanction prévue pour les conducteurs qui n'appliqueraient pas ces 3 mesures, les seules qui existent sont : 6 mois de suspension de la licence de transport en commun si un accident survient et est dû à un excès de vitesse ou si le conducteur a travaillé trop d'heures (limite non mentionnée).

 

http://www.thaivisa.com/forum/topic/975857-van-drivers-ask-pm-to-change-new-safety-rules/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×