Le Modérateur

Le premier tour de l’élection présidentielle a été marqué par de nombreux dysfonctionnements pour les Français de l’étranger.

1 message dans ce sujet

Avant même l’ouverture des bureaux de vote en France métropolitaine, les Français ont commencé à voter dès le 22 avril à l’étranger et dans l’Outre-mer. À Berlin, Londres, Montréal, Melbourne ou encore Hong Kong, des nombreux expatriés ont cependant rencontré de grandes difficultés pour pouvoir voter, en ayant notamment à faire plusieurs heures d’attente pour pouvoir glisser leur bulletin.

Dans certains pays, ces difficultés s’expliquent en partie pour des raisons purement légales. Au Canada, comme dans certains autres pays, le gouvernement interdit l'organisation d'élections étrangères sur son sol. "À Québec, le consulat est au onzième étage d'une tour et on ne peut accueillir personne, indique une source consulaire cité par Le Parisien, on est obligés alors de faire ça dans le collège français de la ville et forcément, on a des contraintes de place."

Une participation sous-estimée

À Londres, qui accueille une des plus grandes communautés d’expatriés français au monde, il n’y a que 42 bureaux de vote, dans deux lieux, le consulat et le lycée français de Wembley, pour 93.500 électeurs inscrits. Le ministère des affaires étrangères a reconnu que le dispositif mis en place pour le vote pour les Français de l’étranger avait été bâti sur la base d’une participation équivalente à celle de 2002. "Or, apparemment, elle a plutôt été de l’ordre de celle de 2012", a reconnu le ministère interrogé par Le Monde.

 

Une des raisons de ce dispositif restreint est certainement d’ordre budgétaire. En octobre 2016, la Cour des comptes avait reproché au ministre des Affaires étrangères de s’être montré trop prodigue pour l’organisation des élections par les ambassades et les consulats de 2011 à 2014. Sur cette période, près de 34 millions d'euros ont été dépensé pour organiser les scrutins en dehors du territoire national.

Face à la colère de très nombreux expatriés, le dispositif pourrait cependant être modifié pour le second tour de l’élection présidentielle. Le nombre de bureaux ouverts pourrait revu à la hausse et les plages horaires d’ouverture de ces derniers pourraient être également étendues.

 

7788257743_le-consulat-francais-d-istanbul-le-23-avril-2017.jpg.e493ff1ff33321dcd429a933d051c565.jpg

 

http://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-le-vote-des-francais-de-l-etranger-peut-il-mieux-se-passer-7788257641

 

Geoffroy Lang

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


BANGKOK 29 mai 2022 09:40
Sponsors