Le Modérateur

Retour sur un fiasco, Montréal, Londres, Tokyo… les Français de l’étranger ont dû s’armer de patience pour voter

1 message dans ce sujet

A Bangkok, M. Garachon évoque l'installation d'une tente pour éviter d'attendre sous un soleil à 40° et la distribution d'eau afin de prévenir les malaises

 

 

 

 

Quelques heures avant l’ouverture des bureaux en métropole, plus d’un million de Français installés à l’étranger ont voté.

 

Que ce soit à Berlin, Londres, Montréal ou encore Hongkong, les Français de l’étranger devaient s’armer de patience avant de pouvoir glisser leur bulletin dans l’urne au premier tour de la présidentielle, dimanche 23 avril, attendant pour certains de longues heures avant d’accéder à leur bureau de vote.

Ces électeurs qui représentent 2 % du corps électoral français, soit 1,3 million à être inscrits sur les listes consulaires à l’étranger, ont pu aller voter plusieurs heures avant l’ouverture à 8 heures dimanche des bureaux en France métropolitaine. Dans certaines villes, des files d’attente s’étendaient sur plusieurs centaines de mètres. Une affluence qui peut toutefois s’expliquer par le faible nombre de bureaux de vote à l’étranger.

Sur Twitter, plusieurs internautes postaient les images d’impressionnantes queues, notamment à Montréal, au Canada, où 57 762 électeurs français sont inscrits pour ce scrutin présidentiel, soit près de 14 000 de plus qu’en 2012, selon les données de l’ambassade de France.

A Montréal, samedi, il fallait faire plusieurs heures de queue avant d’accéder au bureau de vote.

Trois heures d’attente à Montréal

Sur notre suivi en direct de la journée, plusieurs d’entre eux nous ont écrit pour nous faire part de leur colère. « Français de Montréal, établi au Québec depuis 1984 », Jacques s’indigne d’un « scandale » cette année :

« Arrivé vers 10 heures samedi matin, j’ai quitté après une heure d’attente après qu’un policier m’[eut] indiqué “plus de trois heures d’attente”. De retour à 18 h 30, la file était encore plus longue. A un moment, des rumeurs ont circulé comme quoi tout le monde ne pourrait pas voter. On nous a alors regroupés dans les cours de récréation du collège ; en “parquant” les gens comme du vulgaire bétail, on souhaitait ainsi éviter que des électeurs puissent voter. Une pauvre bénévole s’est écriée : “Je ne sais plus quoi faire !” J’ai finalement voté vers 21 h 15, après près de trois heures d’attente. Il restait encore de nombreuses personnes entassées dans les locaux du collège. C’est une situation inacceptable et le consulat est inexcusable. »

C’est un peu avant 23 heures, heure locale samedi (5 heures, heure de Paris dimanche) que les derniers électeurs français ont pu exercer leur droit de vote après avoir patienté, parfois excédés, près de trois heures, dans une queue de 1,5 km de long. Pour Catherine Feuillet, consule générale de France, « le dispositif a été adapté tout au long de la journée qui a été dense ». Face au mécontentement et aux longues heures d’attente, Mme Feuillet, en liaison avec la police de Montréal, va « regarder comment améliorer encore plus les flux à l’extérieur » des bureaux de vote.

Des files qui ne cessent de s’allonger

La patience des Français installés outre-Manche est également mise à rude épreuve en ce dimanche de vote. Comme au Canada hier, les files d’attente pour voter ne cessaient de s’allonger, comme en témoignent les tweets de certains expatriés. Temps estimé pour pouvoir déposer son bulletin dans l’urne : entre deux et trois heures. Soit le même délai qu’à Melbourne, si l’on en croit plusieurs témoignages envoyés dans notre suivi en direct.

A Londres, il n’y a que 42 bureaux de vote, dans deux lieux, le consulat et le lycée français de Wembley, pour 93 500 inscrits et une population estimée à 200 000 personnes. A Wembley, on attend près de deux heures dans le calme, selon un journaliste du Monde présent sur place. « Deux lieux de vote pour Londres ce n’est pas assez. C’est long mais relativement bien organisé », témoignait Jonathan, 35 ans, chargé de clientèle dans une entreprise d’e-commerce.

Plusieurs centaines de mètres de queue pour voter au lycée de Wembley où votent une partie des Français de Londres https://t.co/J5uhXD4xDJ

— canalbernard (@Philippe Bernard)

A Hongkong, certains ont dû attendre une heure avant de pouvoir voter, comme à Tokyo, où l’attente a parfois duré près de deux heures avant d’entrer dans l’ambassade, au Vietnam ou encore à Tel-Aviv.

1 heure d'attente pour voter à mon bureau de vote. #HongKong #Presidentielle2017 https://t.co/zLBppy3BYZ

— eriiiic (@Eric Delattre)

Mobilisation impressionnante des Français à Tokyo #Presidentielle2017 , 1h30 à 2h d'attente devant l'ambassade. https://t.co/k5vdiBFmtn

— karyn_poupee (@Karyn NISHI-POUPEE)

Si un jour on m'avait dit qu'il faudrait faire entre 1h30 et 2h de queue pour pouvoir aller voter je l'aurais pas c… https://t.co/9LB1HD2ifq

— ElHappyLoco (@Loco a Saigon ??)

Une participation calquée sur celle de 2002

Joint par Le Monde, le ministère des affaires étrangères, qui organise le vote des Français résidant à l’étranger estime que « globalement, il n’y a pas de gros problèmes dans le déroulement du vote, même s’il est vrai qu’il y a eu des files d’attente ici ou là », notamment à Montréal : « C’est là que nous avons relevé les difficultés majeures. »

Le ministère explique qu’il avait prévu un dispositif de vote pour les Français de l’étranger sur la base d’une participation équivalente à celle de 2002. « Or, apparemment, elle a plutôt été de l’ordre de celle de 2012 », constate le ministère. Celui-ci va donc examiner les remontées de tous les bureaux de vote ouverts à l’étranger pour voir où il faudra réviser le dispositif pour le second tour, en augmentant si nécessaire le nombre de bureaux ou en revoyant les plages horaires. Il n’est pas question, en revanche, de rétablir le vote électronique pour les élections législatives.

 

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/04/23/montreal-londres-tokyo-les-francais-de-l-etranger-ont-du-s-armer-de-patience-pour-voter_5115813_4854003.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


BANGKOK 18 janvier 2022 00:20
Sponsors