Aller au contenu
BANGKOK 23 August 2019 22:37
Le Modérateur

Une patronne de karaoké dit qu'on a fermé son établissement car elle a refusé un rabais à un fils de flic

Recommended Posts

6pm.jpg

Image : TNews

La patronne de ce grand karaoké de la ville de Chonburi est allée se plaindre à l'officier le plus haut gradé après que des policiers de base ont fermé son établissement pour 7 jours.

Kesiyaporn Patjareuang du karaoké restaurant Hung Lay a dû fermer car, prétend-elle, le fils d'un flic du commissariat Don Hua Lor s'est plaint de la médiocre qualité du service.

Cet homme était déçu d'un chanteur avec lequel il avait parlé et agacé car il n'a pas obtenu un "rabais spécial", Kesiyaporn a-t-elle expliqué au chef de la polie à l’échelon régional, Pol Maj Gen Chatpath Charurueanphong. Sous entendu "un rabais spécial au titre de fils de flic".

Kesiyaporn dit qu'elle gère son établissement depuis 9 ans tout à fait légalement et, maintenant, on la sanctionne. Elle dit que cette fermeture, même temporaire, va nuire à ses 20 employés.

On ne sait pas ce que fera  le Pol Maj Gen Chatpath.

https://www.thaivisa.com/forum/topic/980486-karaoke-owner-says-police-shut-her-down-because-local-cops-son-was not-given-a-discount

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×