Le Modérateur

Non, le jeune Lahu abattu par l'armée n'est pas oublié

1 message dans ce sujet

Suite de cette affaire

 

 

449fc03617b155f56d7c1f95b5ce75ef.jpeg

 

 

Cela fait 60 jours que l'ado Lahu, Chaiyapoom “Billy” Pasae, militant pour les droits des minorités ethniques a été battu par l'armée. Les questions qui entourent sa mort n'ont reçu aucune réponse.

Trois associations – the Everyone is Billy Fund, This Area is So Good Club and Rak Lahu Group – organisent des activités pendant une semaine pour rappeler l’œuvre accomplie par ce garçon et pour demander justice au sujet de ce "meurtre" (terme employé par The Nation) controversé.

Inauguration des "festivités" hier à Ban Kongpakping, Chiang Dao où Chaiyapoom est né.

On peut suivre tout cela sur Facebook Live athttps://www.facebook.com/events/201511000358830 du 10 au 17 mai.

On peut aussi faire des dons (suivre le lien) pour l'éducation des enfants Lahu. Bien souvent les ethnies minoritaires ne se sortent jamais de leur situation de citoyen de seconde zone par manque d’éducation.

La version de l'armée n'a pas changé : à un barrage, Chaiyapoom ne s'est pas laissé faire et représentait une menace pour les soldats qui ont tiré. En revanche, les témoins déclarent que les soldats ont tabassé et abattu le jeune garçon de manière arbitraire. Et en Thaïlande, l'armée a un peu plus de pouvoir que l'ethnie Lahu donc la version des soldats ne sera pas remise en cause.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/982458-in-chiang-mai-slain-activist-not-forgotten/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 26 juin 2022 12:04
Sponsors