Le Modérateur

Encore un qui vole en France pour les beaux yeux d'une Thaïlandaise

1 message dans ce sujet

Revenu de Thaïlande où il avait trouvé sa promise, un SDF de Châtellerault avait arnaqué trois banques et 27 enseignes : 6.000 € dépensés en un mois.

 

L'escroquerie devait lui servir à payer son mariage. Jean, 51 ans, un SDF châtelleraudais, n'en a pas eu le temps. C'est avec le tribunal correctionnel de Poitiers qu'il a eu une aventure, dernièrement. Après trois mois de manche, Jean était parvenu à se payer un billet pour la Thaïlande, en 2015. Et il avait trouvé l'amour sur place.

" Les policiers sont arrivés trop tôt "

Revenu en France, au mois d'août, il voulait y retourner pour se marier. Et impressionner sa promise en la couvrant de cadeaux. Mais comment faire quand on n'a pas un rond en poche avec un interdit bancaire jusqu'en 2020 ? Sur conseil d'un « ami », aujourd'hui évaporé dans la nature, une belle opération d'escroquerie avait été inventée : un faux bulletin de salaire présenté à une banque, puis deux, et à un organisme de crédit. Cartes bancaires et chéquiers en main, Jean n'avait plus qu'à dépenser… ce qu'il n'avait pas. Et il n'a pas fait semblant. Poursuivi pour sept escroqueries commises entre le 13 août et le 22 septembre 2015, il a acheté pour plus de 6.000 € de bijoux, parfums, tablettes… Au total, 27 enseignes commerciales avaient fait les frais de ses soixante-dix chèques sans provision.
« Vous saviez que votre compte n'était pas approvisionné ? », demande la présidente.
- « Bah oui, je l'ai dit aux policiers… »
« Et vous pensiez que vous alliez partir en Thaïlande, ni vu, ni connu ? »
- « Ça aurait pu marcher mais les policiers sont arrivés trop tôt ! Je devais partir le lendemain ! Je reconnais mon erreur, c'est à moi de payer ma bêtise… »
Et la bêtise, selon le procureur vaut tout de même 2 ans de prison, dont un avec sursis… « Il avait acheté tout ce qu'il fallait pour rester en Thaïlande… et il n'avait qu'un billet aller. »
L'avocate de Jean, Me Ludivine Schauss, vire à l'écarlate : « Deux ans ? En plaider coupable, il aurait pris trois mois ! C'est n'importe quoi… On cherche une cohérence dans les décisions du parquet et on ne trouve pas. Oui, il a tenté le coup. Et maintenant, on fait quoi ? Il part en prison ? »
Pas vraiment. Jean est reparti en stop à Châtellerault avec un an de prison avec sursis et une mise à l'épreuve pendant deux ans où il devra travailler et indemniser plusieurs enseignes. Et il devra demander l'autorisation de la justice avant de partir à l'étranger. Où une Thaïlandaise l'attend toujours, pour se marier.

Xavier Benoit
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


BANGKOK 29 mai 2022 09:41
Sponsors