Le Modérateur

Un homme arrêté car il kidnappait des Birmans puis demandait des rançons

1 message dans ce sujet

C'est un cas qui illustre parfaitement ce qu'il est advenu aux Rohingyas dans le sud précédemment, par exemple.

L'histoire présente se déroule à Chiang Rai.

 

c2a848987acf27c1aff85c1981ffab1a-sld.jpeg

 

 

Cas de trafic d'être humains typique donc c'est la force d'intervention du ministère de l'intérieur, spécialisée dans le trafic d'êtres humains qui a opéré, avec la police.

Wandee Promhome de Nakhon Ratchasima a été arrêté grâce, il faut bien le dire, au travail des ONG.

Un jeune Birman de 14 ans voulait rendre visite à ses sœurs, 16 et 20 ans, qui travaillent à Bangkok comme femmes de ménage.

Mais les trafiquants ont enlevé le garçon et ont demandé une rançon de 15 000 thb. La famille accepte mais en payent en trois fois. La sœur de 20 ans apporte une somme aux kidnappeurs. Elle est à son tour détenue et il faut 7000 thb de plus pour qu'elle retrouve la liberté.

Nous avons donc deux jeunes Birmans enlevés.

Quelqu'un (sans doute la sœur de 16 ans) alerte une ONG qui alerte le Damrongtham Centre (médiateur) du Ministère de l'Intérieur et l'opération est mise en place.

Wandee est attiré dans un piège, on lui dit de venir Soi Pridi Panomyong pour recevoir les 7000 thb correspondant à la rançon.

Sauf que ce sont les forces de l'ordre qui l'attendaient.

Wandee était arrivé avec un minibus dans lequel les deux jeunes gens enlevés se trouvaient.

Wandee est arrêté et inculpé. Les jeunes Birmans libérés.

La plupart des étrangers pris dans les filets des trafiquant thaïlandais n'ont pas le réflexe de contacter les ONG ou le médiateur. Quand ils contactent la police, ils finissent souvent eux-mêmes en prison, d'après les nombreux rapports de ces ONG comme HRW.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/986979-man-arrested-after-brother-and-sister-allegedly-kidnapped/

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 11 août 2022 03:58
Sponsors