Le Modérateur

Corruption dans les temples : une enquête au niveau national

1 message dans ce sujet

  • IMG_1932.jpg
 

 

Le Counter Corruption Division (CCD), donc la police, va officiellement demandé au National Anti-Corruption Commission (NACC), une agence nationale plus importante, d'enquêter plus avant dans un scandale de corruption qui implique des bonzes, des laïcs et des fonctionnaires.

Lorsqu'une affaire arrive au niveau du NACC, c'est qu'elle est grave.

Le Office of the National Buddhism (ONAB) a mis en place un comité disciplinaire pour, de son côté, sanctionner ses actuels officiels.

Au départ, le ONAB avait nommé les suspects dans un scandale de corruption concernant des subventions d'état octroyées pour rénover des temples. Ces suspects n'ont plus le droit de s'occuper de documents officiels mais certains sont toujours en place.

D'après le CCD, plus de 8 personnes sont impliqué dans ce réseau de corruption au sein du clergé. Deux autres sont susceptibles d'être impliquées.

Les détournements de fonds (donc des subventions de l'état) sont de l'ordre de 60 millions de thb. Deux des suspects travaillent toujours au ONAB.

Le CCD a demandé au ONAB de donner les noms des suspects afin qu'ils répondent de leurs actes.

Quant aux suspects qui ne reconnaissent pas les faits, le CCD voudrait au moins que ces personnes n'aient pas accès aux documents en relation avec l'enquête en cours.

D'après ce qu'on comprend de cet imbroglio, le CCD voudrait que la National Anti-Corruption Commission (NACC) intervienne car visiblement rien ne se passe pour l'instant et on a l'impression que le ONAB traine les pieds pour faire la lumière dans cette affaire.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/988091-monastic-corruption-scandal-goes-to-national-graft-buster-for-further-probe-and-action/

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 18 mai 2022 01:13
Sponsors