Le Modérateur

Mme. Genetet répond à nos 7 questions

1 message dans ce sujet

1-      Comment interagirez-vous avec les Français de votre immense circonscription ?

 

J’ai senti lors de mes rencontres dans les différents pays où je me suis rendue que la plupart de nos concitoyens veulent garder le contact avec la France. La communication à double sens est au cœur de l’approche de La République en marche !  En plus de déplacements programmés, je veux lancer une plateforme d’échanges. Il faut vivre avec son temps. En créant un espace débat – forum où les gens peuvent échanger entre eux, je permettrai une communication fluide pour tous.  Je mettrai cette plateforme en place dans la circonscription mais j’en parlerai également à mes confrères députés des Français de l’Étranger. Il est probable que tous, ou presque, les députés des Français de l’Étranger seront « En Marche » et nous aurons alors les moyens d’une approche cohérente tous ensemble.

 

2-      Quelle était votre activité professionnelle jusqu’à récemment ?

Je suis médecin mais je ne pouvais pas exercer à Singapour. Aussi j’y ai créé une entité de « formation aux urgences du quotidien », au départ pour les employées de maison étrangères travaillant à Singapour puis finalement les employeurs se sont aussi intéressés à ma démarche. Même en France, des maires de petites communes, en particulier dans les déserts médicaux, considèrent que ces formations peuvent aider les populations à ne pas avoir recours trop vite aux structures de type SAMU.

 

3-      La santé des Français voyageurs dans la circonscription (il s'agit ici des nombreux jeunes qui ont un accident de scooter, par exemple). Quel est votre point de vue?

En plus des 153 000 Français établis, il faut compter tous ceux qui passent. Des jeunes qui arrivent avec leur valise, trouvent un travail sur place mais « oublient » de prendre une assurance. Le problème de santé numéro un à l’étranger n’est pas la maladie, c’est l’accident. En Marche dit aux Français « Prenez vos responsabilités ». C’est-à-dire que nous pouvons vous aider mais il faut qu’en amont nos concitoyens aient fait le nécessaire, donc, dans le cas présent, avoir pris une assurance et une assistance. En lisant bien les contrats. Je voudrais offrir en ligne sur la plateforme  d’échanges des informations pratiques sur les démarches à effectuer et les documents à fournir en cas d’accident.

 

4-      ALD et CFE

Question exacte du lecteur : « Allez-vous combattre la dernière tentative de la CFE de torpiller les remboursements des gens qui ont des ALD, Affection de Longue Durée, et qui laisse des gens totalement démunis face aux sommes à avancer. La couverture maladie doit être prise en charge par la Sécu, et à 100 %. C'est un service public, qui n'a pas à être géré par une boite privée. »

J’ai souvent été interpelée au sujet de la CFE. Mais mon souci est que l’organisation de la CFE, sa définition, fait que le député ne peut pas agir directement ni sur ses décisions ni sur son fonctionnement. Tout au plus dialoguer et présenter les difficultés rapportées. Car la CFE bien qu’ayant une mission de service public, est un organisme privé et autonome sur un plan financier. Je n’ai pas encore rencontré les responsables de La CFE. Mais selon leur site internet, la CFE prend toujours en charge les ALD pour tous ses adhérents. Ce serait choquant que la prise en charge réelle ne soit pas conforme à ce qui est annoncé. Néanmoins, les remboursements sont limités aux tarifs français, il faut le savoir.

Par ailleurs, elle n’est pas suffisamment connue et je m’étonne qu’elle annonce protéger 200000 français dans le monde quand on sait que nous sommes plus de millions installés hors de nos frontières, ce décalage me surprend.

 

5-      Ne pensez-vous pas que la CFE aurait plus d’adhérents si elle cessait son racket (faire payer deux ans de cotisation à l’inscription) ? On ne peut pas obliger les gens à avoir un parcours de vie qui permettent de passer directement de la Sécurité Sociale française à la CFE.

Nous aurons tous des parcours de vie différents, variés et les parcours linéaires n’existeront plus. M. Macron pense que les droits doivent être les mêmes, que l’on passe du public au privé, d’un statut de salarié à celui d’autoentrepreneur, etc. Il faut qu’on puisse passer d’une trajectoire à une autre. Donc,  on se penchera sur la question pour voir si la CFE pêche et pour étudier ce qui est perfectible. Est-ce que c’est avec son statut actuel que la CFE sera la plus efficace ou faudra-t-il le modifier ? Ce qui serait compliqué mais pas impossible. La CFE fait un gros effort pour permettre aux jeunes de s’assurer mais le risque assuranciel est quasi nul entre 10 et 50 ans.

 

6-      La fin de vie et perte de facultés cognitives (maladie d'Alzheimer) pour les retraités français de Thaïlande. Qu'en pensez vous?

Il est difficile de regarder en face son propre vieillissement. Par ailleurs, concernant l’altération des facultés cognitives, il existe un déni de la part de la personne atteinte, donc une difficulté à anticiper et à préparer le vieillissement.  C’est donc un vrai travail d’information et de mise en garde qu’il faut déployer auprès des milliers de nos compatriotes qui prennent leur retraite à l’étranger dont la Thaïlande, en posant la question « Avez-vous tout prévu ? ». Et ensuite en leur fournissant les informations nécessaires pour leurs démarches médicales et administratives.

Si on décide de prendre sa retraite à l’étranger et d’y finir sa vie, il faut être conscient qu’on peut avoir besoin d’un petit capital pour financer une structure adéquate, le moment venu.
 

7-      N’y-a-t-il pas trop de Français qui s’expatrient ?

 

Non. Pas du tout. Aux Philippines ou en Australie, 10 % de la population est expatriée. Nous sommes loin de ces chiffres-là.
Des Français qui partent et des étrangers qui arrivent, c’est une richesse pour notre pays. Dans les deux sens.
Au-delà du rayonnement de tel ou tel Français à l’étranger, nous sommes aussi intéressés par le partage d’expérience. Dans votre environnement local, en Thaïlande par exemple, que se passe-t-il d’intéressant qui pourrait être transposable en France, par exemple dans la prise en charge des personnes âgées, l’accompagnement et les soins à domicile ? Imbibez-vous de la culture locale et venez nous raconter telle ou telle réussite.

 

ST_20170529_XFRENCH_3171755.thumb.jpg.28e2a333f026b160e42b0debe79a7277.jpg

photo Straits Times Singapore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


BANGKOK 02 décembre 2021 10:50
Sponsors