Aller au contenu
BANGKOK 18 October 2019 23:27
Le Modérateur

"Il n'y a pas de décès suspects à Koh Tao" répond un résident en colère

Recommended Posts

 

réponse à cet article

 

L'article d'hier venait du Samui Times, la réponse est aussi postée par le ST.

 

Steven_drylie.jpg

Steven Drylie

 

Il s'agit de la réaction de Steven Drylie qui est ancien sauveteur de la Koh Tao Rescue Association.

Pour lui il est injuste de dire qu'il y a des meurtres à Koh Tao. Il dit que seules deux personnes ont été assassinées (David et Hannah).

Les concernant, il reconnait que l'enquête a été bâclée mais menée par la police (nationale) et l'armée, la police locale n'a pas été impliquée.

Réponse du Samui Times : mais il y a évidence que le frère du maire s'est rendu sur les lieux du crime avant la police nationale et l'armée.

Steven assure que la mafia ne règne pas sur l'ile et les commerçants locaux et étrangers en attesteront mais il ajoute "Les personnes riches qui sont absoutes de possibles fautes n'est pas un phénomène strictement associé à Koh Tao."

Ensuite, il passe en revue toutes les morts suspectes. Nous ne reviendront que sur celles de deux de nos compatriote et de la jeune Russe.

Pour la jeune Russe : d'après Steven, elle a pris trop de risques et sa manière dangereuse de plonger sans oxygène l'a menée à la mort.

En ce qui concerne Dimitri Povse, le Français (suicide, les mains attachées dans le dos) Steven dit que les mains attachées dans le dos l’étaient de manière très lâches. "Nous avons déterminé qu'il était très possible de s'attacher les mains dans le dos, passer sa tête dans le nœud coulant et de se pendre. S'attacher les mains dans le dos avait pour but de l’empêcher de se sauver lui-même au cas où il change d'avis. Mais la preuve la plus tangible est le petit mot annonçant le suicide."

Réponse du ST : Sauf que ce petit mot n'a jamais été rendu public et s'il a été photographié, on ne l'a jamais vu et il n'aurait jamais été "vérifié" (nous avons suffisamment rendu compte de suicides ici pour savoir que les petits mots, s'ils existent, sont rendus publics par la police, justement pour éviter des spéculations).

 

Concernant Jean-François Louet (dont nous avons longuement parlé à l'époque) : Steven rappelle qu'il a été retrouvé à Surat Thani et qu'il avait eu un problème physique et mental juste avant. (Exact, d'ailleurs, ce cas dramatique n'a pas été mentionné dans l'article d'hier).

 

Le ST conclut en rappelant que les dénominateurs communs entre les décès survenant à Koh Tao VS ceux qui surviennent ailleurs c'est que les parents sont laissés sans information, que les familles ne sont pas satisfaites par la façon dont les enquêtes sont menées et que le nombre de décès est quand même un peu alarmant

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/989550-there-are-no-suspicious-deaths-on-koh-tao-angry-resident-tells-the-samui-times/

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×