Le Modérateur

Dans quelles circonstances est réellement décédée Élise Dallemagne ?

1 message dans ce sujet

suite de ce drame

Depuis hier, la presse belge et thaïlandaise nous ont emboité le pas.

Deux articles ci-dessous : celui de La Libre Belgique puis celui, plus détaillé car écrit sur place, de nos collègues de Thaivisa en anglais.

Ce qui frappe, c'est quand même le black-out total organisé par la police de Koh Tao pendant DEUX mois. Et si Michèle, la maman, n'avait pas bougé, personne n’aurait jamais rien su. Nos excellents collègues du Samui Times et des journaux de Phuket travaillent en bonne intelligence avec la police. S'il arrive quelque chose sur leurs iles, ils le savent. Quand un étranger tombe du toit de son hôtel, on le sait. Personne n'a rien à cacher, nulle part en Thaïlande. Sauf à Koh Tao.

La disparition de la jeune  Russe n'a été reportée à la police que 3 semaines après. On entend parler d’Élise 2 mois après son décès. Cela signifie qu'en ce moment même, peut-être que d'autres jeunes femmes se sont "suicidées" ou ont été "imprudentes" au point d’en mourir sans que la presse le sache.

 

t1.jpg

Image: Thairath

 

Une touriste belge, Élise Dallemagne, a été retrouvée morte en avril dernier sur l'île Koh Tao située dans le golfe de Thaïlande.

La police pensait dans un premier temps à un suicide, mais a rouvert l'enquête autour du décès, rapporte la presse locale. Le ministère des Affaires étrangères a été avisé de ce décès. "Nous sommes en contact avec la famille. L'enquête est en cours et l'ambassade sera tenue informée", a indiqué un porte-parole.

La Belge de 30 ans avait été retrouvée morte le 27 avril. Le 17 avril, la jeune femme avait encore eu une conversation sur Skype avec sa mère dans laquelle elle indiquait qu'elle allait rentrer à la maison après son tour du monde de 18 mois, selon le Bangkok Post.

La mère cherche des informations supplémentaires et des témoignages éventuels sur la disparition de sa fille puisqu'elle ne croit pas la version officielle des autorités locales. D'après elle, Élise a été retrouvée "pendue et à moitié dévorée par des lézards" au beau milieu de la jungle. 

Surtout, Michele van Egten, a assuré à nos confrères de Der Farang que sa fille n'a montré aucun signe de dépression et n'aurait jamais décidé de se suicider. "Nous redoutons qu'une autre personne soit impliquée dans cette affaire. Nous ne croyons pas à la police. Elle dit que ma fille s'est pendue dans la jungle. Je ne sais pas pourquoi elle aurait fait ça. La dernière fois où je me suis entretenue avec elle, tout allait bien. Je n'ai constaté aucun signe de dépression chez elle."

Certains journalistes locaux la confortent indirectement dans cette thèse en déclarant être sous pression pour ne pas relayer ce type de faits divers qui pourrait avoir un impact négatif sur le tourisme.

http://www.lalibre.be/actu/international/dans-quelles-circonstances-est-reellement-decedee-elise-dallemagne-une-belge-de-30-ans-en-thailande-59551dddcd70d65d2475ea83

 

 

La police de Koh Tao réfute les allégations de la presse. Voici ce que disent les officiers :

Non le corps n'a été pas attaqué par des animaux, ni couverts par des T-shirts.

Non les bagages d’Élise ne sont pas arrivés à Chumphon seuls. Ils ont d'ailleurs disparu.

Oui, il y a bien eu un incendie dans le bungalow où résidait Élise avant que son corps ne soit retrouvé à l'autre bout de l'ile. Cet incendie a causé de la panique et Élise est partie en courant puis a disparu.

Oui, Élise avait bien prévu de partir pour Bangkok le 24 via un bateau pour Chumphon.

Élise a été retrouvée pendue à un arbre à Tanote.

Chokchai Sutthimek affirme que l'autopsie confirme cela : mort par suffocation due à une pendaison. Elle serait morte le 23 ou le 24 avril.

La police a prévenu l'ambassade de Belgique et la maman d’Élise est venue collectée ses effets personnels.

Cependant, Chockchai dit que la police va, à nouveau, interroger le personnel travaillant au bungalow. L'incendie a été déclenché par une bougie. Le propriétaire du bungalow a décidé de ne pas porter plainte (contre qui?).

Par ailleurs, nos collègues de Thaivisa affirment que les déclarations de l'ancien secouriste occidental qui défend l'ile mordicus n'ont pas convaincu les internautes.

https://www.thaivisa.com/forum/topic/990206-belgian-tourists-death-on-koh-tao-police-deny-several-online-rumors/

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 05 juillet 2020 15:13
Sponsors