Le Modérateur

Le Samui Times poursuivi pour avoir diffamé Koh Tao

1 message dans ce sujet

Le gouverneur de Surat Thani a déclaré aux journalistes lundi qu'il avait l'intention de poursuivre un site d'information en langue anglaise qui a surnommé Koh Tao "Death Island", "l'ile de la mort".

Uaychai Innak a déclaré qu'une telle appellation par Samui Times "déforme" la situation là-bas et endommage la réputation de l'île en tant que destination touristique. Une suite d'étranges morts d'étrangers a amené à s'interroger sur l'île. Voir "l'affaire Élise".

Uaychai a déclaré qu'il avait ordonné aux avocats de la province de préparer une action contre cet organe de presse.

Samui Times publie régulièrement des articles de presse sur Koh Samui et l'île voisine, Koh Tao. Il a consacré de nombreux articles aux routards étrangers qui sont décédés ou ont disparus à Koh Tao; Le dernier cas : la touriste belge de 30 ans, Elise Dallemagne, a été retrouvée pendue dans la jungle en avril.

Le site de nouvelles appelle souvent Koh Tao : "Death Island", mais il attribue ce surnom aux médias internationaux et aux communautés d'expatriés.

Les courriels demandant des commentaires au Samui Times sont restés sans réponse ce mardi matin.

La diffamation est une infraction pénale en droit thaïlandais. Les défenseurs des droits de l'homme ont déclaré que les poursuites pour ce chef d'inculpation étaient souvent utilisées par les autorités pour décourager les agences de presse de signaler des sujets controversés.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/990866-samui-times-faces-libel-charge-for-labeling-koh-tao-death-island/

 

imageproxy_php.jpg.c61a13eb1d6a02c0de2c9ea8012351e9.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 07 juillet 2020 22:04
Sponsors