Le Modérateur

Massacre de Krabi : Surifath aurait escroqué d'autres personnes

1 message dans ce sujet

suite de cette abominable affaire

KRABI: - Plus de 20 proches de SuriFath, qui a tué huit personnes suite à un conflit lié à un remboursement de prêts dans la province de Krabi, ont affirmé avoir aussi été trompés par lui.

Si on résume, c'est tout simplement un drame lié à l'usure avec comportement mafieux. Pratiques qui n'ont donc pas disparu.

Le mode opératoire est un peu le même qu'ailleurs : l’emprunteur gage des terrains. L'usurier s'arrange pour qu'il ne puisse jamais rembourser et garde les terrains. En général, ça marche. Le problème avec Worayuth, chef de village, c'est qu'il était éduqué et volontaire. Il a remboursé et a voulu récupérer ses terrains, un discours auquel l’usurier a répondu à sa manière (en tirant sur 10 personnes, en tuant 8).

Mais comme tout usurier il avait d'autres clients qui racontent toujours la même histoire (Cf. cas identiques dans toutes les provinces).

Surifath aimait s'en prendre à ses proches qu'il était sans doute plus facile d'intimider.

Dang Samdang, un oncle de Surifath, a déclaré jeudi qu'il allait perdre son terrain à cause de Surifath.

 
"Il a pris mon argent et mon terrain", a déclaré l'homme de 66 ans ayant un handicap physique.

Il a déclaré qu'une banque l'avait informé il y a trois mois qu'elle allait saisir le terrain sur lequel lui et cinq autres familles vivaient actuellement, à cause d'une transaction de Surifath.

"J'ai permis à mon gendre d'offrir ce terrain à Surifath comme garantie pour un prêt parce que je croyais qu'il ne me trahirait jamais. Mais j'ai eu tort, " a déploré Dang.

Le gendre de Dang, Prasert Boonkasem, dit qu'il a donné l'acte de propriété à Surifath en garantie en 2012 pour un prêt 420 000 thb..

"Parce que j'ai cessé de payer les remboursements certains mois, j'ai accepté de signer un nouveau contrat de prêt pour 800 000 thb en 2015 sur la base de la promesse que les intérêts ne seraient pas augmentés", a déclaré Prasert.

Il a dit que, alors qu'il avait remboursé Surifath chaque mois par virement bancaire, il a découvert que Surifath aurait hypothéqué le terrain auprès d'une banque, pendant ce temps.

Anyarat Benhaphan, un fonctionnaire du tribunal de Krabi, a déclaré que les autorités compétentes tenteraient d'aider les victimes de Surifath.

"Nous avons reçu un rapport selon lequel plus de 10 victimes ont été dupées en transférant la propriété de leurs parcelles à son nom", a-t-elle déclaré.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/993495-many-claim-to-have-been-duped-by-alleged-krabi-killer/

imageproxy_php.thumb.jpg.06901a81e80578f998031fa5dd310997.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 06 août 2021 00:44
Sponsors