Le Modérateur

L’enseignante qui a humilié un élève à Ubon pourrait être licenciée

1 message dans ce sujet

Nous avions posté cette vidéo la semaine dernière.

Le principal tort de cette prof est d'avoir été filmée.

 

shoes.PNG

Image: Daily News

Une vidéo a causé une tempête sur les réseaux sociaux après qu'une professeur à Ubon a été filmée posant les chaussures d'un garçon sur sa tête comme punition.

Thaivisa Anglais note que la plupart des Thaïlandais pensent que faire une telle chose est bien pire que les agressions physiques.

L'idée était bien d'humilier mais il n'y a rien là d'exceptionnel dans le système éducatif local.

Les chaussures sont posées sur la tête, puis sur la nuque, puis on lui ordonne de s'excuser à plusieurs reprises.

L'incident s'est produit dans le district de Dechaudom, dans la province d'Ubon, nord-est de la Thaïlande.

Adun Kronthong, en charge de l'enseignement secondaire dans la région d'Ubon a immédiatement envoyé une équipe pour enquêter. Il a dit que les appels répétés au directeur de l'école sont restés sans réponse.

Il a promis un comité d'enquête et, si des accusations sont prouvées, l'enseignante pourrait faire face à un renvoi.

Charnchai Rotjan, du département de l'éducation d'Ubon, a fait écho à ces commentaires en disant que le comportement de l'enseignante était inapproprié et qu'une enquête approfondie devait avoir lieu.

La vidéo a provoqué la frénésie sur réseaux sociaux avec des milliers de messages pour que l'enseignante soit licenciée immédiatement.

Bien que les châtiments corporels dans les écoles thaïlandaises soient illégaux, ils sont souvent tolérés et les enseignants perdent rarement leur emploi.

Thaivisa Anglais note que lors de cet incident l'enseignante pourrait avoir franchi "la ligne jaune".

Par ailleurs, si la mentalité des enseignant reste clairement au 20ème siècle avec des dirigeants qui considèrent que la vocation première de l'école, c'est la discipline, les parents et les jeunes sont déjà au 21ème siècle et voudraient qu'on apprenne quelque chose à l'école.

Tout parent qui a des enfants dans le système scolaire pourra le confirmer : Les enseignants frappent, plus ou moins, les enfants à tous les âges et pour toutes raisons. Souvent les enfants ne le disent pas aux parents car ils savent que cela leur attirera davantage d'ennuis. Seul ce genre de vidéo peut faire bouger les choses

Voir aussi article à suivre sur l'Université de Chulalongkorn.

https://www.thaivisa.com/forum/topic/995836-video-ubon-teacher-faces-the-sack-for-putting-shoes-on-boys-head/

Article connexe  : La famille de l'élève de Mathayom 1 (5ème) d'une école de Thung Thoeng du district de Det Udom d'Ubon Ratchathani a déposé une plainte au commissariat contre une enseignante pour avoir puni leur fils d'une manière déraisonnable.

La sœur aînée du garçon a déclaré que le professeur lui a ordonné de se prosterner 10 fois sur le sol devant une paire de chaussures. Après cela, elle a mis les chaussures sur la tête, puis sur le dos de l'élève et lui a ordonné de ramper dans la classe sous les yeux de nombreux camarades de classe.

Le garçon avait violé un règlement en portant des chaussures dans le bâtiment de l'école.

La grande sœur considère qu'il y a d'autres manières de punir.

Le garçon ne sait pas comment le clip vidéo s'est retrouvé sur la toile.

Le directeur et la professeur ne veulent pas répondre à l'agence nationale de presse thaïlandaise.

 

http://englishnews.thaipbs.or.th/complaint-filed-teacher-unreasonable-punishment/

 

Rappel de la vidéo

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 26 juin 2022 12:20
Sponsors