Aller au contenu
BANGKOK 17 October 2019 17:36
Le Modérateur

Fiasco de l'immigration à l'aéroport de Don Mueang : les autorités répondent

Recommended Posts

Suite de cette information

 

 

L'aéroport international Don Mueang a précisé hier pourquoi le processus d'immigration a été retardé, bloquant plusieurs milliers de passagers arrivant pendant plus de quatre heures.

Certains passagers ont raconté leur malheureuse expérience causée par le service d'immigration de l'aéroport de Don Mueang sur Skytrax, qui est le site Web mondial dédié aux problèmes rencontrés dans les avions et aéroports.

Dans sa clarification, le patron de l'aéroport, Suthirawat Suwanawat, a déclaré que, de minuit à 5 heures du matin, cette nuit là, l'aéroport a traité 21 vols internationaux entrants, plus deux vols en retard de Singapour et un de Hong Kong.

Dans le même temps, il a également géré un vol spécial d'Air Asia en provenance de Chine, faisant passer le nombre de vols à l'aéroport à 25 durant ce laps de temps, avec un nombre total de passagers entrants atteignant 4 977, alors que les agents d'immigration ne pouvaient gérer que 1 000 passagers par heure.

Avec un tel nombre de passagers, le délai était alors inévitable.

Mais il a assuré que le problème serait bientôt résolu lorsque le plan d'extension des guichets  de l'immigration sera terminé à la fin du mois prochain, ce qui permettra de gérer 1 800 passagers par heure.

Plus tôt, un haut fonctionnaire du Bureau de l'immigration a déclaré que les attentes des passagers à l'aéroport de Don Mueang pendant cinq heures n'étaient pas fréquents (sic!).

Mais cela s'est produit parce que les AoT (Airport od Thailand) n'a pas informé l'aéroport de Don Mueang que des vols seraient en retards (re sic!), ce qui a entraîné l'arrivée simultanée de 5000 passagers.

Il a déclaré que normalement le personnel d'immigration était en nombre adéquat pour traiter les passagers de chaque vol quelle que soit l'heure de l'arrivée.

Il a ensuite demandé qu'on ne considère pas les fonctionnaires de l'immigration comme responsables de ce fiasco.

Cependant, il a admis que le personnel de l'immigration n'avait pas évolué dans le bon sens alors que le nombre de passagers avait augmenté (de manière très importante). Il précise même 
42 agents d'immigration travaillaient dans chaque équipe (ils faisaient les 3 huit) en 2013, mais que ce nombre a été diminué à 23 malgré le fait que les arrivées de touristes ont augmenté. Les officiers doivent maintenant travailler jusqu'à 16 heures par jour, mais reçoivent des compensations pour heures supplémentaires.

Il a ajouté que 50 employés supplémentaires seraient affectés à l'aéroport.

Le ministre du Tourisme et des Sports, Kobkarn Watanvrangkul, a déclaré que l'incident samedi soir devrait être le dernier de cette nature (elle ne dit pas sur quoi elle se base pour affirmer cela) et qu'il n'aurait pas d'impact sur le secteur du tourisme.

Elle a déclaré que le ministère a tenté de promouvoir l'utilisation des aéroports dans les provinces pour faciliter le trafic passagers dans les aéroports de Don Mueang et Suvarnabhumi, qui dépassent désormais leurs capacités maximales. Mais elle oublie de dire que Phuket est aussi à saturation et que Hua Hin et U Tapao ne sont pas encore vraiment opérationnels.

Le secrétaire permanent du ministère, Pongpanu Sawetarun, confirme que le Bureau de l'immigration recrute plus de personnel pour faire face au nombre de passagers toujours plus important.

La suppression du formulaire "carte d'arrivée" que le premier ministre a déjà évoquée pourrait aider à gagner du temps et l'idée a été à nouveau évoquée hier.
 

http://englishnews.thaipbs.or.th/don-mueang-clarifies-four-hours-of-immigration-delay-at-airport-on-saturday-night/

vlcsnap-2017-08-07-12h49m33s226.png.9069822adb087b35c695666b5a86491c.png

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×