Le Modérateur

Fait divers : Un moine drogué, accusé du meurtre d'un garçon de 17 ans

Recommended Posts

Il faut maintenant parler d'un ex-moine car il a été défroqué depuis mais lorsqu'il aurait commis ses crimes, vendredi dernier, il portait encore la robe.

Il aurait tué un "assistant" de bonze, ces gamins qui vivent dans les temples et aident les religieux.

Le corps de l'adolescent birman, Wei Pew Ar, 17 ans, a été retrouvé à l'extérieur de la résidence du moine arrêté depuis, au temple Baan Don, dans le centre de Phuket, à 6 heures du matin, samedi dernier.

 


Le gamin avait le poignet presque totalement séparé du corps et il avait été poignardé à mort. On pense qu'il s'est servi de son bras droit pour se défendre et son agresseur l'a coupé au niveau du poignet.

M. Wei était un assistant des moines au temple depuis un an.

Les empreintes digitales sur le couteau trouvé sur la scène correspondent à celles de Khitthisak Songkram, âgé de 38 ans.

Khitthisak était moine au temple sous le nom de "Phra Khitthisak" au moment de son arrestation le week-end dernier.
Le sang trouvé sur les robes du moine correspond également à celui de la victime, a précisé le Col Sompong de la police locale.

"Nous avons reçu les résultats des tests menés par le Centre de police scientifique à 16 heures", a déclaré Col Sompong.

"Avec cette preuve, nous avons accusé Khitthisak de meurtre", a-t-il déclaré.

Khitthisak nie en bloc.

La police doit encore trouvé le mobile de ce crime violent.

Pendant ce temps, Khitthisak reste en détention à la Cour provinciale de Phuket en attente d'un procès, souligne Col Sompong.

 

Samedi lorsque la police est arrivée au temple, le moine avait l'air ivre, de sorte que la police a effectué un test d'urine et a constaté qu'il était positif à la drogue. C'est à ce moment qu'il a été défroqué.

"Nous avons également découvert que Khitthisak avait déjà été emprisonné pour prise de drogue et meurtre. Après avoir été libéré de prison, il a continué à prendre de la drogue et a été renvoyé à nouveau en prison. Après avoir été relâché, ses parents l'ont emmené au temple pour devenir moine ", a expliqué le lieutenant-colonel Amnouy. "Bien qu'il soit devenu moine, Khitthisak a continué à prendre beaucoup de drogue. Parfois, il souffrait d'hallucinations et il craignait que quelqu'un veuille le tuer."

 

https://www.thephuketnews.com/phuket-police-arrest-suspect-wanted-for-monk-assistant-murder-63351.php#Y9PWHOuWu8ub8ZRw.97

https://www.thaivisa.com/forum/topic/996590-ex-monk-charged-with-murder-for-slaying-boy-17-at-phuket-temple/

imageproxy_php.jpg.14325e1d918dd2a2df337d92bd58925d.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

BANGKOK 22 août 2017 02:47
Sponsors