Aller au contenu
BANGKOK 20 September 2019 14:27
Le Modérateur

Le DSI démantèle un réseau de prostitution de Marocaines sur Sukumvit

Recommended Posts

 


LE DEPARTEMENT of Special Investigation (DSI) a démentelé un important réseau de trafic d'êtres humains qui aurait obligé des femmes marocaines à se prostituer dans le quartier de Sukhumvit à Bangkok.

Le chef adjoint de la DSI, Pol Colonel Songsak Raksaksakul, a déclaré que son Dpt avait reçu un renseignement d'agences internationales selon lesquelles une Marocaine leur avait demandé de l'aide après avoir été attirée dans la prostitution.

La femme a affirmé avoir été agressée et son passeport a été confisqué par le gang. Elle a également déclaré avoir été filmée. Ensuite le gang se serait servi de ce clip pour la faire chanter (menace de divulguer la vidéo) et la contraindre à se livrer au commerce du sexe dans un lieu de divertissement nocturne et un hôtel du Soi Nana.

Le directeur du Centre de lutte contre la traite des êtres humains du DSI, Pol Lt-Colonel Komwit Pattanarat, a identifié les membres du gang comme Michael Pearl, 45 ans, un soudanais détenant un passeport australien, un ressortissant syrien Ghassan Wakej, 36 ans, et une autre Marocaine dont le nom n'est pas donné. Deux thaïlandais, Chalard ou Chairat Narachan, 62 ans, et Aree ou Chayakorn Eiumsaree, 45 ans, ont également été identifiés.

Quatre des suspects ont été détenus après que la police a obtenu des mandats d'arrêt, a déclaré Komwit. Les officiers ont déclaré que Pearl avait été appréhendé à l'aéroport de Suvarnabhumi alors qu'il était sur le point de prendre un vol pour fuir le pays mardi.

Wakej a été arrêté le même jour à un endroit non identifié. Pearl et Wakej ont été amenés par des officiers dans leurs chambres d'hôtel sur Sukhumvit, afin de procéder à une perquisition durant laquelle des preuves édifiantes ont été trouvées. Les deux suspects thaïlandais se sont rendus au bureau du DSI jeudi.

Le DSI s'oppose à la libération sous caution des 4 détenus parce qu'ils pourraient prendre la fuite.

Le chef du DSI, Pol Colonel Paisit Wongmuang, a déclaré que la répression du trafic d'êtres humains était une priorité pour le Premier ministre général Prayut Chan-o-cha et le ministre de la Justice, Suwapan Tanyuvardhana.

Songsak a également déclaré que le DSI s'attaquerait au problème des femmes étrangères attirées dans la prostitution en Thaïlande, ajoutant que les autorités du monde entier font de la lutte contre le trafic des êtres humains une priorité dans la mesure où cela implique des violations des droits de l'homme.

 
https://www.thaivisa.com/forum/topic/996693-australian-and-syrian-man-arrested-for-allegedly-forcing-moroccan-women-into-prostitution-in-bangkok’s-nana-area/

 

d440dd3c1c436f16284188fc121aeee3.jpg.becf1adcef58b4ebffb801f9a38c8f12.jpg.c2f3b59a37b60ca2faff194aa9073ea0.jpg829ebbdee33ea03f34f9b55964a1dc59.jpg.216ce2f27bbb2368d4ce5202693c3a12.jpg.b63dd989bea604aa0f5ff56368fde175.jpg681422c7f1a1e61cb649fcf7773af35f.jpg.41f7ca21a646577ff5e2b0e411508281.jpg.156b42891e95ed58348a07b0b76f357b.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×