BANGKOK (Reuters) - La junte a limogé le chef du bureau national du bouddhisme, a annoncé mardi le Premier ministre, après que des groupes religieux ont demandé au gouvernement de le renvoyer à cause de ses projets de lutte contre les scandales à répétition dans les temples. Mais le Premier ministre Prayuth Chan-ocha a déclaré que ce limogeage n'était pas une punition. Pongporn Pramsaneh, qui a rejoint le Bureau national du bouddhisme en février, avait promis de réformer les plus de 40 000 tem