Le Modérateur

Vivre en bonne intelligence avec les éléphants sauvages

1 message dans ce sujet

L'excellente infographie du Nation nous dit tout.

Environ 3200 éléphants sauvages dans 68 forets protégées.

Ils visitent les villages car c'est un moyen facile d'obtenir à boire et à manger, manque d'eau et de nourriture en forêt, la population sauvage augmente, la taille des forêt diminue à cause de l'homme qui gratte des surfaces.

e1177ea50f74f95f8a3e1148333d27a1.thumb.jpeg.56bb20d4a53ec968a47744a82a79795a.thumb.jpeg.55c221fcc9285c14e17854ab4263b841.jpeg

 

Ce qu'il ne faut surtout pas faire pour se préserver des éléphants sauvages  : tirer sur les éléphants ou les empoisonner.

Ce qu'il ne faut pas faire : lancer des pétards ou installer des clôtures électrifiées.

A la rigueur : creuser des canaux.

Sûr : les ruches sur les clôtures.

 

Kanjana Nitaya, directrice du bureau de la Conservation de la faune, a déclaré qu'il y avait environ 3500 à 4 000 éléphants en liberté dans les forêts de la Thaïlande et que le nombre augmente en raison des efforts de conservation dans les parcs naturels.


"Le département reconnaît le conflit croissant entre les gens habitant près des forêts et les éléphants sauvages", a-t-elle dit. «Nous travaillons pour résoudre ce conflit et pour trouver un moyen de permettre aux éléphants de se maintenir, mais cette tâche nécessite également une coopération de la population locale».

"Nous essayons de favoriser une bonne compréhension avec les populations locales et de travailler sur des solutions constructives", a déclaré Kanjana.

 
Le DNP a développé un moyen plus efficace de contenir les éléphants et de les empêcher d'endommager les cultures en installant des clôtures d'abeilles (des ruches sur les piquets des clôtures) . Lorsque les éléphants s'approchent de la clôture, les abeilles les chassent sans nuire aux animaux.

"Cette méthode s'est révélée efficace au Sanctuaire de la faune Khao Ang Rue Nai et au Sanctuaire de la faune de Salakpra, où les populations locales gagnent des deux côtés en collectant le miel des ruches", a-t-elle déclaré.

Le département envisage également de cultiver des aliments pour les éléphants dans la forêt.

"Un bon moyen est de laisser les gens tirer profit des éléphants", déclare un défenseur des éléphants. "comme l'écotourisme, à Kui Buri car de nombreux touristes visitent la région pour voir des éléphants sauvages".

Pour les régions où le problème est sévère, comme dans l'Est, on suggère l'utilisation de colliers possédant une puce GPS.

Il a noté que la préservation de couloirs forestiers est également importante, car elle permettra aux éléphants de migrer pour trouver de nouvelles sources de nourriture (sous entendu ailleurs).

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1004916-humans-must-learn-to-live-with-elephants-say-experts/

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 05 décembre 2022 18:14
Sponsors