Le Modérateur

Notre députée : Facebook Live demain et nouvelles importantes

1 message dans ce sujet

Anne Genetet

 

 

Rentrée parlementaire : 

Libérons, protégeons, investissons !

Chers amis, chers concitoyens,

Nous redémarrons cette nouvelle session parlementaire avec un cap clair : libérer, protéger et investir ! À l’agenda : lutte contre le terrorisme, plan d’investissement massif, budget 2018 et mise en place de notre projet pour l’emploi, la formation, les solidarités.

 

Samedi, rencontrons-nous !

Depuis mon premier compte rendu de mandat début août, j’ai d’abord finalisé la constitution de mon équipe et l’organisation de notre travail. Ensuite, j’ai lancé un chantier important : la création d’un site internet. Mieux comprendre vos préoccupations et vos attentes, vous informer sur les problématiques qui vous concernent et expliquer nos réformes, sont au cœur de cet outil qui sera mis à votre disposition dans les tous prochains jours. De plus, je mets en place une permanence virtuelle pour échanger directement et régulièrement avec vous. Ainsi, je vous donne un premier rendez-vous ce samedi 7 octobre à 7h45 (heure de Paris)  pour un Facebook live !

 

Participer à la permanence virtuelle du Samedi 7 Octobre

 

La sécurité, raison d’être de notre diplomatie

Fin août, j’ai participé à la semaine des ambassadeurs. Chaque année, c’est un moment clef lors duquel le président de la République et le ministre des Affaires étrangères fixent le cap en matière de politique internationale, selon les angles :  action de la France dans le monde et présence française. Emmanuel Macron a mis en avant l’impérieuse nécessité de la sécurité des Français et en a fait la priorité pour notre réseau diplomatique. 

0gj2.jpeg

Le terrorisme islamiste sera combattu avec acharnement ! À cette occasion, j’ai rencontré bon nombre de nos ambassadeurs et des conseillers consulaires en poste dans plusieurs pays de notre circonscription sur les 49 qu’elle comporte. J’ai ainsi pu avoir des éclairages précieux sur la Biélorussie, le Tadjikistan, la Russie, les Républiques du Caucase, la Chine, l’Iran, le Laos, la Malaisie, l’Australie, Pondichéry, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et la Nouvelle-Zélande.

 

Indonésie et Corée du Sud : mes premières visites de terrain

0gk4.jpeg

À la suite de cet événement, je me suis rendue début septembre en Indonésie pour ma première visite de terrain. Pour la rentrée scolaire, j’étais au lycée français de Jakarta qui vient de connaître d’importants travaux de sécurisation. C’est une belle réussite ! J’en retiens que l’Indonésie est un pays avec un potentiel exceptionnel. Je souhaite que la France puisse y être un partenaire important à la fois en matière économique mais également dans le secteur du développement durable. Je me suis également rendue en Corée du Sud. D’une part pour exprimer mon soutien à la communauté française, j’ai d’ailleurs rencontré une délégation de l’OTAN pour être bien informée de la situation sur place. D’autre part, j’ai – tout comme en Indonésie – été à la rencontre des acteurs locaux : entrepreneurs, chercheurs, étudiants, parents d’élèves ainsi que les personnels d’ambassades pour échanger sur les conditions de vie des Français à l’étranger. Ces visites sont très utiles pour mon travail parlementaire. J’en réaliserai le plus souvent possible.

 

Des lois pour protéger les Français

Le fruit de ces visites m’est essentiel aussi bien pour faire l’examen du projet de loi « sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme » que pour le budget 2018. Protéger le présent, préserver notre sécurité, nos intérêts dans le monde et investir dans l’avenir sont nos grandes orientations. Tout d’abord, la sécurité. La France ne peut pas être en état d’urgence permanent. Toutefois, le niveau de risque est tellement élevé que la législation actuelle est insuffisante. Renforcer l’arsenal législatif tout en préservant les libertés individuelles, c’est l’enjeu de ce texte équilibré. Mais protéger, c’est aussi un certain nombre de décisions qui seront prises lors du budget 2018 : effort historique pour la défense nationale, augmentation du minimum vieillesse et de l’allocation adulte-handicapé… Libérer, c’est à la fois faire des économies pour nous donner des marges de manœuvre face à nos créanciers et également réduire la pression fiscale pour tous. Enfin, préparer l’avenir, c’est donner les moyens à notre école d’offrir les mêmes chances à tous et c’est investir. L’État mobilisera près de 57 milliards d’euros sur le quinquennat en mettant l’accent sur la transition écologique et les énergies renouvelables, la formation tout au long de la vie,  l’innovation et le numérique.

 

Des moyens pour notre réseau diplomatique

Le débat budgétaire a actuellement lieu au sein de la commission des Affaires étrangères. À cet égard, j’ai été nommée rapporteuse pour deux programmes du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Le 105, qui correspond aux actions extérieures de l’État et a trois objectifs : renforcer la sécurité internationale et la sécurité des Français, promouvoir le multilatéralisme et construire l’Europe, et assurer un service diplomatique efficient et de qualité. Les moyens dédiés à ce programme représentent 40 % des crédits et près de la moitié des emplois du ministère. Et le 151, qui concerne les Français de l’étranger et les services consulaires. Ce programme se décline en trois actions : offrir un service public de qualité aux Français à l’étranger, faciliter l’accès des élèves français au réseau de l’AEFE via le système des bourses scolaires et instruire les demandes de visas. Croyez bien que je défends une amélioration de la qualité des actions en faveur de nos communautés. Favoriser la mobilité internationale, c’est ma priorité !

 

À votre écoute au service de l’intérêt général

Enfin, je l’ai dit, je m’engagerai sans compter en faveur des projets, idées et initiatives qui vont dans le sens de l’intérêt général de la communauté des Français de l’étranger. En revanche, je le redis ici : mon rôle est de participer à faire la loi, à contrôler et à évaluer l’action du gouvernement. Ainsi, en aucun cas, je ne favoriserai une démarche personnelle. Par exemple, je suis très sollicitée pour soutenir des demandes de visas concernant des ressortissants étrangers. Nous avons un formidable réseau consulaire en qui j’ai toute confiance. Je crois qu’il est temps de rompre avec des logiques du passé et ensemble, participer à redonner à la politique ses lettres de noblesse !

Ceci étant dit, je vous invite à continuer à me solliciter car vos attentes sont celles de la majorité d’entre nous. Vous pouvez compter sur ma pugnacité pour y apporter des réponses concrètes.  

Retrouvons-nous dès samedi à 7h45 (heure de Paris)

Sincèrement, 

Anne Genetet  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


BANGKOK 25 janvier 2022 18:47
Sponsors