Le Modérateur

En Thaïlande, tabou levé sur un massacre d'étudiants

1 message dans ce sujet

Nakhon Pathom (Thaïlande) (AFP) - Chumpol Thummai se recueille pour la première fois sur le lieu de l'exécution de son frère. Plus de quarante ans après les faits, des universitaires tentent de faire la lumière sur ce qui allait conduire à un massacre d'étudiants traumatisant toujours la Thaïlande.

Le 6 octobre 1976 est une date qui garde une forte charge symbolique dans le royaume: ce jour-là, des dizaines d'étudiants manifestant contre le retour de la dictature militaire avaient été tués, battus à mort ou pendus à des arbres du campus de l'université Thammasat de Bangkok par des militaires et des milices ultra-royalistes.

Quarante-et-un ans plus tard, des chercheurs se sont lancés dans un grand travail de recherche dans les archives de l'époque, retrouvant les familles des victimes, souvent restées dans l'ombre.

"J'ai tant pleuré" quand l'équipe m'a contacté, explique Chumpol. Sa voix se brise à nouveau quand il découvre le portail rouillé de la province de Nakhon Pathom, à une heure de Bangkok, où son frère a été retrouvé pendu.

 

La suite de cet article auto-censuré est à retrouver ici

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20171006.AFP1268/en-thailande-tabou-leve-sur-un-massacre-d-etudiants.html

thailand-massacre-1200.thumb.jpg.8612d757b2e22a21dc9411b63a33f248.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 12 août 2020 08:48
Sponsors