Aller au contenu
BANGKOK 19 April 2019 17:28
Le Modérateur

Un père chinois saisit la justice thaïlandaise : sa fille est décédée lors d’un accident de deux roues à Hua Hin.

Recommended Posts

 

hh.jpg.94969589fd72ee44f989dbc6e35141ad.jpg

Photo: Daily News

Le père d'une touriste chinois décédée à la suite d'un accident de moto en début de mois a saisi le ministère de la Justice.

Il s’était auparavant rendu au ministère du Tourisme et des Sports, a rapporté le Daily News.

Jun Mai Gao, 52 ans, originaire du Hunan, s'est rendu avec un avocat pour rencontrer Tawatchai Thaikhiaw. Il a déclaré ne pas avoir les moyens de faire rapatrier la dépouille de sa fille (100 000 Bahts) ni de payer pour son séjour à la morgue (2000 Bahts par jour).

Il affirme que la police n'a pas poursuivi l’auteur des faits parce que le conducteur ou la société propriétaire du camion qui a percuté sa fille était « protégée ».

Jae Wee Yon Gao, 25 ans, a été renversée alors qu'elle faisait demi-tour au centre-ville de Hua Hin.

Pour son père, le camion de transport de porc frais l’a percutée parce qu’il roulait trop vite dans cette partie de l’agglomération. Son enfant a en effet été projetée 19 mètres plus loin sur la chaussée.

Elle a d'abord survécu à l'accident survenu au début du mois mais elle est décédée des suites de ses blessures.

Son père qui a d’abord contacté en vain le ministère du Tourisme et des Sports et l’ambassade de Chine ne voit pas d’autre solution que de saisir la justice afin d’obtenir réparation. Il a fait appel à l’avocat Narong Thongkham pour défendre ses droits.

Ni le propriétaire ni le conducteur du camion ne l’ont contacté et la police ne les a semble-t-il pas recherchés. Ce dernier point préoccupe Tawatchai du ministère de la Justice. Il a déclaré ne pas comprendre pourquoi les forces de l’ordre n’ont à priori rien fait pour retrouver les responsables alors que des caméras de vidéosurveillance ont enregistré très clairement les circonstances de l’accident. Il a ajouté avoir bien pris en compte la plainte du père de la victime pour qui rien n’a été fait car les responsables avaient des contacts hauts placés.

Il a assuré que le ministère de la justice allait faire de son mieux pour examiner cette affaire et voir s’il était possible de participer au coût de la prise en charge du corps de la jeune-fille.

Source: Daily News

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

Sponsors
×