Aller au contenu
BANGKOK 12 November 2019 21:29
Le Modérateur

1000 Nigérians en prison en Thaïlande et importante coopération entre les deux pays au niveau des gemmes

Recommended Posts

 

De Magnus Eze, Abuja

L'ambassadeur nigérian en Thaïlande, Nuhu Bamali, a déclaré que près de 1 000 Nigérians étaient en prison en Thaïlande. L'envoyé a fait la révélation choquante, hier, à l'exposition et au séminaire d'Africa Gems and Jewellery, à Abuja.

Il n'a pas donné de détails sur leurs infractions.

«C'est une question très sérieuse pour le Nigéria parce que, en Thaïlande seulement, nous avons près de 1 000 personnes en prison, ce qui est très embarrassant pour notre pays. Donc, il ne nous faut que de vrais investisseurs (nigérians), de sorte qu'au moins, lorsqu'ils voyagent hors du Nigeria, ils se comportent bien", a-t-il déclaré.

Pendant ce temps, le gouvernement fédéral a déclaré que bien que les exportations de pierres précieuses de la nation soient évaluées à environ 3 milliards de dollars par an, le secteur avait été une source majeure de blanchiment d'argent au Nigeria.

L'ambassadeur Bamali, qui a révélé cela, a exhorté le gouvernement fédéral à se pencher sur les problèmes consulaires liés à l'exportation de minéraux précieux. Il a expliqué que ce n'est que grâce à une réglementation appropriée de ce qui est exporté et au rapatriement des fonds générés que le Nigeria peut tirer parti de la diversification économique.

Il a également assuré la facilitation du partenariat entre les investisseurs nigérians authentiques et les Thaïlandais; qu'il a décrit comme un pays avancé dans les gemmes et les bijoux. (on peut même dire que la Thaïlande est l'un des centres mondiaux en la matière).

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1007768-about-1000-nigerians-in-thailand-prison-–ambassador/

 

 

L'ambassadeur n'a pas évoqué l'accord signé entre les deux pays concernant les prisonniers. En effet, comme c'est le cas avec les pays avancés, la Thaïlande a signé une convention avec le Nigeria qui permet aux prisonniers de finir leur peine dans leur pays d'origine et non en Thaïlande. Ainsi, un Nigérian arrêté et condamné à XX années de prison sait qu'il n'en fera que le tiers, parfois simplement 8 voire 2 et rentrera dans son pays pour purger la fin de sa peine. Les conventions qui sont une grande avancée pour les prisonniers occidentaux ont un effet pervers pour les Nigérians qui savent qu'ils ne passeront pas de longues années dans les geôles thaïlandaises. Les autorités du Nigeria sont même allés jusqu'à louer des avions entiers pour rapatrier leurs prisonniers tant il y en avait. En revanche, il faut avoir une pensée émue pour les prisonniers, et encore plus pour les prisonnières, des autres pays africains qui ne possèdent pas d'ambassade à Bangkok et se retrouvent dans un dénuement le plus total, souvent jugés plus sévèrement que les autres (et parfois innocents ?).

 


 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sponsors
×